MGA TWIN CAM type SEBRING
Move your mouse over image or click to enlarge

MGA TWIN CAM type SEBRING

MGA Twin Cam  type Sebring - LHD - 1788 exemplaires.


Eligible au Mans Classic et au Tour AUTO.

Cette voiture a été entièrement reconstruite à un très haut niveau fin 2002, a depuis réalisé  12.000 kms.

Matching Number :Numéro de certificat: 2015/2235

- Numéro du moteur: 16 GBU 2135

- Numéro caisse: 68959

- Numéro de châssis: YD3 1294

- Date de production: 12/02/1959

- Couleur de la carrosserie  refaite après démontage des ailes, des portes,  des accessoires.

– Intérieur  Cuir couleur: entièrement refait avec un grain de cuir rouge.

- Têtière conducteur en aluminium sodée sur coffre arrière

- Type de roues: jantes Dunlop à  verrouillage central, racing (déportés, D-8.1 5,5Jx15-1115 1/8' inscrit à l'intérieur de la jante)

- Radiateur  d'huile,

- Ventilateur électrique.

Radiateur eau en aluminium.

- Allumage électronique 123 luminion. 

- 4 freins à disque Dunlop

- Chauffage

- Lave-glace

- Sièges compétition

- Pare-brise compétition

- Volant spécial, option d'époque.

- Thermomètre centigrade, compteur kilométrique, compte-tours 7500 t/mn

- Warning

- Appel de phare

- Phare de recul

Les rapports de boite sont ceux de Hi Gear Engineering

 

RAPPORT ORIGINE TWIN CAM 10/43

EN KMS/H

MILLES

MILLES

rapport pont

1ère

2ème

3ème

4ème

5ème

4ème

5ème

4.33

2.98

1.97

1.37

1.00

0.82

1.00

0.82

1000

9

13

19

26

32

 

16.3

19.9

1500

13

20

29

39

48

24.5

29.8

2000

18

27

38

53

64

32.6

39.8

2500

22

33

48

66

80

40.8

49.7

3000

26

40

57

79

96

48.9

59.7

3500

31

47

67

92

112

57.1

69.6

4000

35

53

77

105

128

65.2

79.6

4500

40

60

86

118

144

73.4

89.5

5000

44

67

96

131

160

81.5

99.4

5500

48

73

105

144

176

89.7

109.4

5740

51

76

110

151

184

93.6

114.2

6000

53

80

115

158

192

97.8

119.3

6500

57

87

125

171

208

106.0

129.3

Mécanique:

Moteur rénové par le spécialiste américain AUTOVINTAGERY  

JAMES ALCORN -9736 CLAIRBORNE SQ. LA JOLA - CALIFORNIA - 92037 - USA le 10/2015. 

Le moteur est usiné cote .020 avec un taux de compression de 8,3: 1.

Pistons. Vilebrequin, volant, embrayage, bielles et les pistons sont équilibrés.

Boîte de vitesses Ford T9 - Neuve - (5 rapports) un 2,98 - deux 1,97 - Trois 1,37 – quatre 1.00 - cinq 0,82, ( 1ere synchronisée)

Système d'échappement en acier inoxydable neuf

Pont arrière: rapport standard 4.33: 1 - refait en 2002, 12 000 kms depuis.

Freins avant et arrière refaits en 2002.

Caisse: à l'état neuf, avait subi une restauration totale avec protection contre la corrosion. Absence totale de corrosion apparente ou cachée.  

_______________________________________________________________________________________________________________________________

HISTORIQUE :

ACHAT VOITURE NEUVE par un diamantaire vénézuélien qui l'a utilisé au Vénézuela avant de l'importer en Belgique à Anvers.

Achat en 31/10/2002 par Noel the Block Classic Cars, Anvers

Achat Richard Stuckey 2004

Achat Api 04/2015

_________________________________________________________________________________________________________________________________

Développement :

Vitesse en fonction du régime

Pneus

larg

% hauteur

diam jante

 

hauteur pneu

diamètre roue

développé mm

développé Mille

185

60

15

 

111

603

1894

1.177

Les rapports de boite sont ceux de Hi Gear Engineering

 

RAPPORT ORIGINE TWIN CAM 10/43

EN KMS/H

MILLES

MILLES

rapport pont

1ère

2ème

3ème

4ème

5ème

4ème

5ème

4.33

2.98

1.97

1.37

1.00

0.82

1.00

0.82

1000

9

13

19

26

32

 

16.3

19.9

1500

13

20

29

39

48

24.5

29.8

2000

18

27

38

53

64

32.6

39.8

2500

22

33

48

66

80

40.8

49.7

3000

26

40

57

79

96

48.9

59.7

3500

31

47

67

92

112

57.1

69.6

4000

35

53

77

105

128

65.2

79.6

4500

40

60

86

118

144

73.4

89.5

5000

44

67

96

131

160

81.5

99.4

5500

48

73

105

144

176

89.7

109.4

5740

51

76

110

151

184

93.6

114.2

6000

53

80

115

158

192

97.8

119.3

6500

57

87

125

171

208

106.0

129.3

_____________________________________________________________________________________

PRODUCTION
MGA 1500 : 58 750 ex.
MGA 1600 Twin Cam : 2 111 ex.
MGA 1600 MkI : 31 501 ex.
MGA 1600 MkII : 8 719 ex.
Total : 101 081 ex.
Dont vendus aux USA : 81 153 ex.

CHRONOLOGIE
1959 : En mai, MG muscle son roadster à succès en remplaçant le 1500 cm3 par un 1600 cm3 de 80 ch SAE (dénommé 15 GD). La MGA se dote alors de disques de freins avant, de ressorts renforcés et de feux arrière séparés. Sur le roadster, les vitres avant son coulissantes en série.
1960 : En avril, Les châssis invendus (environ 500 exemplaires) sont proposés avec un 1600 cm3 standard et dénommés MGA 1600 Deluxe.En juin, c'est la fin de la production des MGA Twin Cam.
1961 : En avril, MG amène quelques modifications sur son roadster. La MGA MkII conserve toujours un moteur 1600 cm3 mais réalésé à 1622 cm3 au lieu des 1588 cm3 et développe 91 ch SAE. La présentation est différente avec nouveaux feux arrières, nouvelle calandre à barettes verticales en retrait…
1962 : En juin, la MGA tire sa révérence après 101 381 exemplaires produits.La MGB, autre roadster à succès incontournable remplace la MGA.

Position du modèle :

Moins de deux ans après la sortie de la MGA 1500, très bien accueillie, la concurrence est forte sur les petites sportives, notamment chez les autres constructeurs britanniques (Triumph, Sunbeam...). Une version plus musclée de la MGA est nécessaire. Deux prototypes de moteurs "B" à double ACT ont été testés, dont l'un sur la voiture de record Ex-181 en août 1957. La MGA Twin Cam sera finalement commercialisée avec le moteur 1,6 L à double ACT en juillet 1958, dans une caisse extérieurement très peu différente de la MGA 1500. Le capot avant sera un peu modifié pour contenir le nouveau moteur, et cette modification sera d'ailleurs conservée sur tous les modèles MGA ultérieurs. Outre le moteur, l'amélioration de la Twin Cam porte sur les freins à disque Dunlop, similaires à ceux équipant les Jaguar de l'époque, remplaçant les freins à tambours avant et arrière de la 1500. Plusieurs options permettaient de renforcer encore le caractère sportif de la Twin Cam (rapport de pont, radiateur d'huile, etc.). Malgré une conception résolument tournée vers la compétition, et par conséquent d'entretien délicat, la MGA Twin Cam est le plus souvent livrée à un usage courant. Les conséquences sont dramatiques, pour le moteur et pour la réputation du modèle qui ne sera produit que durant deux années. Le stock de pièces prévu pour la Twin Cam (freins à disque, etc.) sera ré-utilisé sur le modèle MGA De Luxe.
Variantes : Essentiellement distribuée en version cabriolet, la MGA Twin Cam a aussi été produite en quelques centaines d'exemplaires en version coupé. Durant sa période de production, les changements de législation vont imposer des modifications des feux et clignotants avant et arrière. Ces modifications, qui seront intégrées au modèle MGA 1600, seront aussi reportées sur les Twin Cam contemporaines. Les dernières Twin Cam présentaient un taux de compression plus bas et une puissance limitée à 100 bhp, ce qui ne les rendaient guère concurrentielles face à la dernière génération de MGA 1600 Mk II.
Signes distinctifs : Extérieurement, les jantes ajourées en tôle mais à fixation centrale par papillons sont typiques de la Twin Cam. Des badges "Twin Cam" sont présents sur le coffre arrière et les ailes avant. Le tableau de bord reçoit une instrumentation particulière et est couvert de tissus, tandis que la tablette supérieure est traitée anti-reflets. Des sièges mieux adaptés à la compétition sont proposés en option. Ils sont souvent, mais pas systématiquement installés.
Compétition : Dès août 1958, une MGA Twin-Cam pilotée par J. GOTT et R. BROOKES est engagée au Marathon de la route, Liège-Rome-Liège, formant le team BMC avec 4 Austin-Healey de 2,5 L. La MGA et 3 Healey terminent l'épreuve (parmi les 22 sur les 108 partants !). La MGA est 9e au général, tandis que les Healey de Pat MOSS et Nancy MITCHELL sont 14e et 15e, mais occupent les 2 premières places de la coupe des Dames. Une MGA Twin-Cam Coupé, pilotée par la même équipe qu'au Marathon, est engagée au Monte-Carlo de 1959, mais est accidentée dans la dernière étape. Les 2 Twin-Cam qui se présentent au rallye des Tulipes et celle engagée à l'Acropole la même année, ainsi que celle qui se présente au rallye des Alpes de 1959 connaissent malheureusement la même fin. Dans ce dernier rallye, figurent les nouvelles Austin-Healey 3000 qui vont devenir la référence du team BMC durant les années suivantes.

MGA TWIN CAM SEBRING

Références spécifiques

registre

Nouveau compte S'inscrire