En cours de finition, faire offre
Move your mouse over image or click to enlarge
En cours de finition, faire offre

JAGUAR TYPE D Aluminium

EN COURS DE FINITION 

Superbe réalisation, en aluminium, toutes les pièces sont d’origine Jaguar.
Cette Type D est la copie de la type D, Châssis: XKD 501 avant sa victoire au Mans en 1956 (5 pour l’année, 01 pour la 1ère de la série).

https://newsdanciennes.com/2016/08/08/la-jaguar-type-d-xkd-501-du-mans-aux-millions-de-monterey/

https://www.ultimatecarpage.com/chassis/2959/Jaguar-D-Type-XKD-501.html

La dérive n’existe pas encore, le pare-brise est uniquement devant le pilote et la place passager est recouverte par un panneau en aluminium.

En 1956 pour les 24 Heures du Mans la voiture fût modifier pour respecter le nouveau règlement (la transformation porte sur le pare-brise qui ceinture la largeur totale de la voiture, le réservoir est limité à 130 litres on trouve une vraie portière côté passager, le tonneau cover en aluminium est remplacé par une feuille de Plexiglas.

Pour la course, la déveine persiste et toutes les Jaguar d’usine sont éliminées, la XKD 501 de l’Ecurie Ecosse, sans injection, sans culasse Wide Angle, mais avec les plaquettes à changement ultrarapide remontera les Aston Martin DB 3S et sauvera l’honneur de l’usine de Coventry.

XKD 501 Construit au début de 1955, est le tout premier Type D spécialement conçu pour un client, Ecurie Ecosse. La voiture a été achetée par Jimmy Stewart, le frère aîné de Jacky, pour la course. Il n’a pas réellement piloté le XKD 501 car il s’est écrasé deux fois lors des séances d’entraînement au mois de mai. À chaque fois, le D-Type devait être renvoyé à Jaguar pour réparation. Le deuxième accident l'a également exclu pour les 24 Heures du Mans de cette année.

Plus tard dans l’année, Desmond Titterington et Ninian Sanderson ont couru avec succès sur les îles britanniques. Il a remporté plusieurs podiums et victoires de classe. 

Pour la saison 1956, il était équipé d'un pare-brise pleine largeur pour se conformer aux dernières réglementations. Un nouveau moteur a également été installé. La voiture a conservé sa forme de fin 1955 et a même remporté une victoire à Goodwood. Lors de la manche du Championnat du Monde à Reims, il s'est classé quatrième derrière trois des dernières voitures de série D-Type.

Pour information :

Le XKD 501 a été présentée au Mans en 1956 pour Sanderson et Ron Flockart. À la quatrième heure, les trois voitures de travail avaient déjà abandonnées, laissant la type D, écurie Ecosse défendre les honneurs de Jaguar. En évitant les ennuis et en courant à un rythme très compétitif, l’équipe écossaise a justement réussi cet exploit et a remporté la victoire avec cette voiture, détenant une avance de sept tours sur Ferrari.

EN COURS DE FINITION FAIRE OFFRE

Cette reproduction est enregistrée, avec une carte grise française et est la copie de la type D, configuration 1955, châssis XKD 501 avant sa victoire au Mans en 1956.

Le châssis en tubes assemblés et une carrosserie en aluminium bénéficient de pièces d'origine Jaguar, dûment vérifiées avant assemblage, moteur 4,2 l (possibilité de 3,4 l), collecteur d'échappement chromé, boîte de vitesses mécanique à 4 vitesses avec overdrive, essieu et pont arrière  type E, 4 freins à disque , 4 roues indépendantes, réglage répartition des freins avant/arrière sur le tableau de bord,  commande embrayage hydraulique, radiateur d'eau et boite à d'eau en aluminium, tous les compteurs sont des Smiths (jauge de carburant, voltmètre, pression d'huile, température de l'eau), compteur gradué jusqu’à 180 Miles zéro en haut à droite et un tachymètre électronique gradué jusqu’à 7000 t/mn avec zéro en haut à droite, 3 carburateurs Weber DCOE 45, jantes Dunlop en aluminium en trois parties 16 'X 6' 'avec démontage central, pneus Dunlop RACING neufs 600 à l'avant, 650 à l'arrière, sièges en cuir, volant de type D avec démontage  rapide. Les clignotants arrières sont intégrés dans les feux arrières (style XK), les veilleuses avant sont intégrées dans les optiques de phares.

Remarque:

Bien qu'un réservoir d'huile et un servofrein soient visibles dans le compartiment moteur, ces pièces sont fausses et peuvent être retirées rapidement.

Pour information :

Jaguar relance la production de type D après 62 ans, révélant qu'elle construira 25 types D, afin de réaliser l'ambition initiale de construire 100 voitures de type D

L'achat de notre type D représente une opportunité très rare d'acquérir un fantastique type D, à un prix acceptable, qui peut être utilisé avec la même mesure pour des promenades tranquilles, des circuits et des rallyes plus sérieux et pour participer aux plus prestigieuses réunions de course historiques .

JAGUAR TYPE D

Références spécifiques

registre

Nouveau compte S'inscrire